Comment Cultiver la Régénérescence Corporelle

par | 1 Nov 2020 | Développement personnel, News, Santé, Spiritualité

Et Arrêter de Dépérir Jour Après Jour

6 min de lecture

Alors qu’un nouveau confinement commence, il est légitime de se poser des questions sur la santé.

Est-il possible de réellement vivre en pleine santé? Qui plus est en période de pandémie? Ou sommes-nous simplement destinés à vivre dans l’angoisse perpétuelle?

Devons-nous réellement subir ces maux de têtes à répétition, entretenir ces douleurs qui traînent depuis tant d’années dans nos corps?

Tu te doutes certainement de ma réponse : NON.

Il est tout à fait possible de vivre en pleine harmonie dans son corps et dans son esprit et c’est le sujet de l’article d’aujourd’hui.

Ne savais-tu pas que ton corps a le pourvoir de s’auto-guérir?

Ceux qui te disent que nous commençons à dépérir à partir du moment où nous naissons se trompent. En réalité, dès le moment où nous naissons, nous commençons à guérir.

Nous ne sommes pas des êtres mourant, nous sommes des êtres guérissant.

Et heureusement pour toi, à la fin de la lecture de cet article tu sauras :

Il est très facile de tomber dans le piège de l’auto-sabotage et même si en tant qu’être humain nous cherchons forcément la façon la plus compliquée de régler un problème, laisse moi te montrer que dans la vie :

Les choses les plus simples sont souvent les meilleures. (Et les plus efficaces)

Continue à lire et rejoins nous pour des séances gratuites de méditations, de yoga et de théâtre en ligne pendant le confinement. Plus d’informations à la fin de l’article.

Qu’est ce que la connexion corps-esprit?

Quand on parle de connexion entre le corps et l’esprit, on parle de cette capacité que nous avons à contrôler notre corps avec notre tête. De façon inconsciente ou non.

Lorsque nous avons peur, tout notre corps est en alerte : notre rythme cardiaque s’accélère, le flux sanguin est saturé et dirigé vers les muscles pour être prêt à fuir devant le danger. En bref, une fois que nous envoyons des signaux de peur face à un évènement extérieur, notre corps le traduit d’une certaine façon et accentue la production de certaines hormones, peu importe les conséquences ultérieures.

Au contraire, si nous méditons par exemple, l’effet inverse se produit dans notre corps. La transpiration diminue, le rythme cardiaque et la pression artérielle également, la respiration est lente, les hormones du stress ne sont produit que très peu pendant que la production d’hormones anti-âge augmentent grâce à la production de dopamine, de sérotonine et d’ocytocine. En somme, en choisissant de méditer et d’envoyer des signaux de “bien-être” à notre cerveau, ce dernier se chargera d’entretenir ce bien-être dans nos cellules.

Cette connexion corps-esprit serait donc ce “pouvoir” qui nous est disponible et qui relierait notre coeur avec notre tête en quelque sorte.

En envoyant consciemment des signaux de bien-être à son corps, on enverra par la même occasion des signaux de guérison. Gregg Braden l’explique dans ses recherches. Si nous nous efforçons de synchroniser notre tête avec notre coeur, alors nous restaurons les capacités inhérentes à notre corps.

La guérison corporelle, et plus précisément la guérison par la pensée est donc la capacité, disponible, gratuite et illimité que nous avons tous à pouvoir guérir notre corps par nos pensées. Comme si nos pensées n’étaient que cette même force de vitalité que l’on veut donner à notre coeur. Une force qui se traduirait donc en terme d’énergie.

En quoi est-elle efficace dans le processus d’auto-guérison corporel?

Notre corps est composé d’énergie. Il faut donc guérir cette énergie. Il n’est pas forcément utile de comprendre comment scientifiquement notre corps est énergie et comment il fait pour se régénérer ; notre corps y arrivera, que cela vienne à notre conscience ou non.

La seule chose qu’il serait à priori nécessaire de faire est d’apporter une certaine conscience au corps, une conscience qui est encore ici traduite en énergie. Cette énergie émanerait même de nos pensées et de nos émotions.

Apporter conscience au corps veut simplement dire choisir délibérément de sécréter de l’énergie positive dans notre corps, en envoyant des signaux de bien-être ou de peur par exemple comme cité plus haut.

Comme nous l’avons vu dans l’article Notre Corps Ingère de l’Énergie de 4 façons différentes, nos émotions peuvent être classées sur une échelle de la conscience allant de la honte pour le sentiment le plus bas en énergie jusqu’à l’illumination pour le sentiment le plus élevé. Or, ces émotions n’ont pas besoin de créer forcément de la négativité. Et c’est cette négativité dont nous devons nous éloigner pour nous élever et pour guérir. Et je ne parle pas ici forcément d’élévation spirituelle.

A partir du moment où nous créons de la résistance à l’intérieur de nous, nous créons de la négativité. Cette négativité peut même aller jusqu’à créer un sentiment corporel de souffrance.

Le problème avec la négativité, comme le dit si bien Eckhart Tolle, c’est qu”il arrive un point où vous ne voulez plus vous en départir, une fois que vous vous y êtes identifié et à un niveau inconscient profond, vous ne désirez aucun changement positif, puisque cela menacerait votre identité de personne déprimée, en colère ou traitée injustement. Par conséquent, vous ignorerez, nierez ou saboterez ce qui est positif dans votre vie. C’est même un phénomène très commun.”

Donc, si on s’accorde un moment pour synchroniser son coeur avec sa tête et simplement en prendre conscience, on permet à nos cellules de circuler librement dans notre corps et permettons ainsi à notre être de vibrer à son plein potentiel et d’exprimer toute la magnificence de ce dont il est capable.

La médecine régénératrice est une médecine de plus en plus reconnue pour ses actions. Les recherches les plus connues se font à l’institut McGowan aux États-Unis et à l’Université de Poitiers en France.

Nous sommes des êtres qui sont tout le temps guéris et ces instituts le prouvent de jour en jour. À force de recherches, et ce depuis 40 ans, les chercheurs ont découvert le pouvoir extraordinaire des cellules souches. Elles seraient capables de régénérer presque n’importe quelles parties de notre corps. Elles seraient donc capables de nous guérir complètement, de nous régénérer.

Des capacités qui sont partagées par plusieurs animaux et que le magazine Science et Vie cite comme “l’avènement de l’homme lézard” tant ces découvertes sont prometteuses. Mais il n’y a pas que le lézard qui a le pouvoir de se régénérer lorsqu’il perd un membre mais bel et bien l’étoile de mer qui est prête à laisser tomber un de ses bras lors d’une attaque. Et si ce pouvoir était déjà en nous, présent bien avant que ces recherches n’aient commencées? Ne sait-on pas que l’on peut procéder à l’ablation du foie d’une personne qui l’aurait malade pour que celui-ci se régénère?

Pourquoi donc, si nous avons déjà ce pouvoir en nous, ne pourrait-il pas être inscrit dans d’autres cellules de notre corps?

L’état naturel de notre corps est un état de santé, c’est ce vers quoi il veut tendre. Il n’est pas logique de penser que nous sommes tout le temps malade ou qu’on aurait toujours quelque chose à améliorer dans notre santé. Notre corps est fait pour aller bien et s’il est bien alimenté, de toutes les façons possibles, il n’a aucune raison de dysfonctionner.

Dans quel cas est-elle inefficace?

Bien évidemment, je ne suis pas en train de dire que ces techniques devraient remplacer la médecine allopathique mais je suis certain de leurs effets positifs quant au développement des cellules souches et des capacités régénératrices de nos corps.

Petit à petit, il sera même possible de fonctionner de nouveau sans médicaments. Certaines techniques se vantent même de guérir les maladies mentales. Je suis loin de prétendre cela mais encore une fois, avec du temps, de la patience et un peu de bonne volonté, des montagnes peuvent être déplacées.

C’est dans ces cas là où la connexion corps-esprit ne sera pas efficace. Lorsque nous n’entretenons que des pensées négatives vis-à-vis de nous même et que nous sommes persuadé du mauvais fonctionnement de nos cellules.

Tout comme je le dis dans mon article Avoir une Âme d’Enfant, nous devons cultiver cette curiosité si unique que tous les enfants détiennent et qui nous permet de redécouvrir jour après jour la magie de la vie.

C’est comme ce moment à la fin d’une séance de yoga, après la position finale Shavasana, celle du cadavre où nous reprenons un instant la forme d’un fœtus avant de pouvoir s’asseoir de nouveau et renaître à une nouvelle journée. Découvrez mon article Le Yoga Comme Voie de Transformation.

Nous avons le pouvoir chaque jour, de renaître et de créer de nouveau des possibilités infinies. Au niveau spirituel certes d’une part mais également au niveau physique.

Qu’est ce qui empêche son bon fonctionnement?

Comme évoqué plus haut, et même si bon nombre d’entre nous l’avons déjà entendu et que nous n’y avons pas forcément cru, une mauvaise hygiène de vie va de façon certaine empêcher le bon fonctionnement de notre corps.

Si je mange mal, je vais aussi me sentir mal, si j’écoute de la musique trop forte trop longtemps j’aurai forcément mal aux oreilles, si je ne regarde que des films d’horreur mon corps sera en alerte une bonne partie de la semaine ; si je ne me lave que très peu je vais emmagasiner les virus et bactéries… En définitive, si je cultive les énergies négatives, ce sont elles que je récolterai.

Si je m’attarde sur ma douleur, je vais lui donner plus d’importance et comme on vient de le voir, c’est une des façons par lesquelles on encourage la douleur à subsister. N’oublions pas qu’une bonne alimentation n’a pas besoin de médicament. Ce proverbe Ayurvédique paraît simpliste. Et pourtant, le jour où nous arriverons tous à nous émanciper de nos habitudes destructrices envers nous-même nous nous en rendrons compte réellement. Découvrez-en plus sur l’Ayurvéda dans mon article Science Antique et de façon plus approfondie très bientôt sur le site internet.

Y’a-t-il des exercices simples permettant d’encourager cette auto-guérison?

Le seul exercice qu’il est bénéfique de faire requière “simplement” de la présence. Pour faire simple, en voilà les étapes :

  • Quand tu sens venir une maladie, entre plus profondément dans cet état « d’être » qui habite le corps, sois présent dans cet état. Reste dans cet état. Assieds-toi ou allonge toi quelque part et sois complètement présent dans ton corps. 10 à 15 minutes par exemple, jusqu’à ce que tu te sentes tellement vivant que les symptômes de cette maladie auront disparu. Cette technique, donnée par Eckart Tolle dans son livre Même le Soleil Mourra un Jour, ne fonctionne que si tu réagis rapidement, que tu écoutes les signes avant-coureur. En étant plus présent à votre corps, vous intensifierez la lumière de la présence dit-il.
  • Sois donc présent à toi-même et accorde toi un temps quotidien pour respirer et synchroniser ton coeur avec ta tête. Cela parait compliqué mais assieds-toi simplement et écoute-toi respirer. Ressens tout ton corps et à quel point il est rempli de vie. Tu seras alors directement en contact avec tes cellules et tu leur enverras de ce fait des énergies positives, des énergies de guérison. Découvre à ce propos mon article sur la méditation Arrêtez de Courir et Écoutez-Vous.
  • S’écouter veut dire aussi écoutez ses envies et ses besoins. Dors au moment où tu sens que c’est nécessaire, et mange les fruits et légumes que ton corps réclame.

Dans ces cas là, tu seras plus résistant à la maladie ou tout simplement prêt pour l’accueillir lorsqu’elle frappera à ta porte.

J’ai bien dis accueillir et non pas affronter la maladie. N’essaie pas de créer encore plus de souffrance en étant en conflit avec toi-même quant à cette maladie. Elle est là, alors laisse la être et efforce toi de faire confiance à ton corps pour ce qui est de la guérison qu’il t’offrira.

Quelles autres techniques existent-il?

Les techniques suivantes pourront te paraître simpliste mais comme dit au début de l’article, ce sont les choses les plus simples qui s’avèrent être les plus efficaces. Un peu comme les remèdes de grand-mère.

Parmi ces techniques on pense à la méditation, aux huiles essentielles, à la nourriture, au sommeil – retrouvez mon article Conseils pour Mieux Dormir -, les battements binauraux – ceci fera l’objet d’un futur article, en voici un exemple avec cette musique pour commencer -, la visualisation, l’hygiène corporelle ; et bien d’autres.

La vie est faite pour profiter, pour vivre dans la joie et pour se surpasser. Ne crois pas cette voix dans ta tête qui te rabaisse sans cesse. Elle est plus ou moins présente dans chacun de nos esprits et elle est simplement là pour nous faire grandir.

Commence dès maintenant, entraine-toi à respirer consciemment et partages-en les bienfaits plus bas dans les commentaires.

J’espère sincèrement que cet article t’a été utile et qu’il t’a montré à quel point nous avons tous la capacité de surpasser les épreuves – physiques notamment – que nous rencontrons.

 “Le désir est signe de guérison ou d’amélioration”

Friedrich Nietzsche

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *