Long Métrage sur la Sensibilisation de la Consommation de Masse

par | 15 Mar 2020 | Développement personnel, Voyage

English version of the project available on the GlobeDreamers website

4 minutes de lecture

Aprè avoir mis en place de nombreux projets artistiques tels que la mise en scène de spectacles de danse, de théâtre ou même encore de comédie musicale, je souhaite dorénavant à créer des pièces artistiques destinées à l’élévation de la conscience et au développement du monde au sens de civilisation.

Ce nouveau projet a pour but la réalisation d’un film qui est destiné à analyser notre société de consommation en la comparant à d’autres cultures plus consciencieuses de l’environnement et des autres. 

Notre société est basée sur la possession, avoir plus signifie réussir ; ce qui entraîne des déséquilibres. Or, quand on s’intéresse aux civilisations et aux savoirs anciens, la simplicité et la durabilité sont deux mots qui vont de pairs. En somme, intéressons-nous au passé pour comprendre comment avancer dans le futur. 

Au fur et à mesure du tournage, nous entrerons dans le quotidien des personnes et des associations choisies pour nous rendre compte de leurs habitudes. 

Tout ce que nous constatons aujourd’hui vient en premier lieu d’un déséquilibre intérieur de chacun des membres que constituent la planète. 

Grâce à ce film, nous montrerons comment, en décidant simplement de ne plus se laisser guider par la société et en changeant progressivement ses habitudes, nous pouvons nous laisser affecter par les problèmes du monde que de moins en moins. Une personne à la fois, il est possible de tendre vers un avenir durable. 

En tant qu’adulte, nous avons tendance à voir le verre à moitié vide, à s’inquiéter du lendemain et à toujours s’assurer d’être en santé et en sécurité. Et si, en s’inspirant simplement du tempérament des enfants, nous pouvions grandir et s’épanouir à nouveau? 

Ce film se veut ouvrir les yeux d’un maximum de personnes, leur montrer qu’il est possible de tendre vers une philosophie de vie plus saine et plus simple, allant à l’essentiel à la fois pour nous en tant qu’individu mais aussi en tant que peuple. 

Une philosophie disponible à quiconque sera assez curieux pour la voir. 

Ce projet a pour titre :

Le Changement Intérieur

 

J’ai pour habitude de dire que nous devons être un exemple pour les gens que nous aimons et qui sont à même d’apprendre de nous. Alors quel meilleur moyen que de faire en sorte d’en être un soi-même et travailler sur ce que nous pouvons apporter à ce monde.

Je crois que tout est possible à qui rêve, ose et entreprend.

Il se peut que nous n’ayons pas tous les outils pour arriver à nos fins. Mais on peut toujours faire en sorte que les choses vivent quand même.

Parfois, il faut simplement offrir ses compétences pour aider les autres et voir ses rêves se réaliser. Et c’est exactement ce pourquoi je construis ce projet.

Le film dont je vais vous parler est supporté par globedreamers.com. GlobeDreamers est une plateforme de communication et de financement participatif pour les projets de voyage engagés ; humanitaires, environnementaux, professionnels, sportifs ou encore artistiques.

Le travail que je fais ici est supporté par une idée principale : reporter toutes les choses positives qui arrivent dans notre monde, évoluer ensemble pour un monde meilleur.

« À la découverte de ce que la vie a à nous offrir »

Je souhaite donc réaliser un documentaire entre l’Australie et l’Inde visant à analyser notre société de consommation.
Et plus largement à ouvrir nos horizons.

 

chemin droit au milieu d'une foret

Partons d’un constat simple : nous sommes dans une société de sur-consommation. Tout le monde le sait déjà mais nous ne nous rendons pas encore assez compte des impacts que nos choix de tous les jours peuvent avoir. C’est une chose de le savoir, l’étape suivante est l’action. Si on est assez curieux, on trouve des solutions alternatives à toutes nos mauvaises habitudes. Le plastique peut être remplacé, la viande également (cf mon article Pourquoi J’ai Arrêté de Manger des Cadavres), le gaspillage peut être amoindri, nos objets et vêtements de tous les jours peuvent servir plus d’une fois etc … En somme, il est possible de vivre plus sereinement et plus simplement, en se contentant de ce que nous avons déjà.

Le film a pour ambition d’impacter le public en montrant simplement que c’est possible, puisque d’autres personnes le font. Il est possible pour chacun d’entre nous d’être l’exemple qui aidera notre entourage à faire le pas vers une vie plus saine

Les pays choisis sont en pleine expansion et oscillent entre le « vivre moderne » et leur culture préexistante. En quelques sortes, leurs mégalopoles prennent exemple sur nous et leurs villes les plus pauvres conservent la justesse des générations précédentes.

L’Asie est le berceau des religions les plus anciennes. Mais au delà des religions, on peut y trouver une philosophie de vie, une sérénité apportée par des habitudes que nous n’avons pas encore. Une partie de la population y vient tout doucement mais pour qu’il y ai un vrai changement, cette même partie de la population devraient partager ses découvertes, montrer en quoi ces nouvelles coutumes sont bénéfiques. Grâce notamment à la méditation et au yoga, il est possible peu à peu de se faire du bien et donc de faire du bien à son corps et à son esprit. Et par conséquent, de faire du bien au monde qui nous entoure.

 

 

la terre tenue dans des mains

Promesse

 

  • Limiter l’empreinte carbone : En ne prenant l’avion que pour quitter et revenir en France. Le reste des déplacements se fera en train, bus, voiture, vélo et autre…
  • 1 mission par pays : dans chaque pays, nous nous engageons à mener à bien au minimum une mission. Par mission nous entendons vouloir donner notre aide aux populations dans le besoin et plus particulièrement ici pour les besoins de notre film, les enfants et les monastères. Ces missions seront détaillées dans la prochaine partie de ce document.
  • Soulever les déséquilibres : pour soulever les déséquilibres, il est nécessaire de montrer où sont les erreurs. C’est pour cela qu’en parallèle des missions qui seront réalisées, nous mettrons l’accent sur les déséquilibres qui sont présent à l’endroit où nous nous trouverons. Nous pensons ici par exemple aux effets de la surconsommation sur la faune d’Asie.
  • Séjourner chez l’habitant : Pour limiter les frais, et plus spécialement pour s’imprégner des populations visitées et tirer le plus profit de notre expérience, nous séjournerons autant que faire ce peu chez l’habitant. Dans le cas où nous serons dans des grandes villes et pour garder le matériel en lieu sur par exemple, le choix de l’auberge de jeunesse pourra également être pris.
  • Donner l’exemple : C’est tout le principe de ce projet, montrer les changements qu’il est possible d’opérer en les incarnant. Par nos choix de transports d’une part et par nos choix de moyen pour voyager d’autre part.
  • Minimalisme : Notre sac à dos se devra d’être biodégradable comme tout ce qui s’y trouvera à l’intérieur. Le nécessaire pour une semaine de voyage sera suffisant et nous incitera à montrer l’exemple. En réutilisant les mêmes vêtements et en ne consommant que des produits issus de l’agriculture durable, nous montrerons que c’est possible. 

 

Impacts du film

 

Pour mener à bien le projet, nous nous concentrerons nos efforts sur 3 grandes causes durant notre passage dans les pays visités :

 

  • Les enfants d’Asie
  • Les effets de la surconsommation sur la faune et la flore
  • Être présent pour les représentants de la paix

 

La meilleure façon de prendre exemple sur les enfants est de les aider et de passer du temps avec eux. C’est pour cette raison que le film aura pour mission de venir en aide aux enfants d’Asie pendant le passage du tournage dans les pays en question.

 

Et parce que les enfants sont un point majeur de l’évolution de tout un chacun et de l’humanité, et qui plus est du sujet de notre film, nous sommes aujourd’hui toujours à la recherche de projets qui rythmeront nos séjours dans les pays traversés par le tournage du film. Nous sommes d’ailleurs d’ores et déjà en lien avec l’association NK Seeds qui enseigne l’anglais aux enfants et adolescents du Laos et se bat sur place pour la préservation de l’environnement.

 

En s’intéressant tout particulièrement aux habitudes qu’on les enfants des pays visités, nous pourrons nous rendre compte de façon plus claire de ce vers quoi l’humanité tend. Nous verrons que la pauvreté d’un pays fait très souvent sa richesse humaine et que ce sont les enfants des pays les plus pauvres qui combleront les lacunes de nos sociétés occidentales.

 

Nous séjournerons également chez l’habitant, nous effectuerons des actions en collaboration avec des associations locales en échange du gîte et du couvert pour rentrer dans leur quotidien et nous rendre compte précisément des impacts de la sur-consommation sur leur vie de tous les jours. Nous sommes d’ors et déjà en contact avec des locaux à Bali, en Thaïlande et au Cambodge.

 

Le film montrera la voie à ses spectateurs, il les incitera à devenir exemple pour eux-mêmes pour ensuite en être un pour les autres. En indiquant la marche à suivre et en montrant qu’il n’est pas nécessaire de se faire violence, on montrera aux gens que c’est possible. Le seul pré-requis est cependant de se donner du temps et de faire les choses petit à petit. De cette façon seulement on pourra se donner les moyens d’y arriver. 

enfants Inde peinture

Ensemble, nous parcourrons les villes les plus riches du monde, Paris, Sydney, Melbourne, Bali, Jakarta, Singapour, Phnom Penh, Bangkok, Chitagong, Dhaka, New Delhi en s’imprégnant des villes moins aisées sur notre chemin. Nous verrons que la simplicité donne parfois la chance au bonheur de surgir.

Le problème étant, la solution miracle n’existe pas, chaque chose prend du temps. J’aimerais donc, par ce projet, montrer au public à quel point il est nécessaire pour la planète d’une part mais surtout pour chacun d’entre nous de commencer peu à peu à prendre soin de nous.

Dans le monde, nous le verrons dans le documentaire, nous sommes inter-connectés. Les scientifiques le disent de plus en plus, nous vivons dans un champ magnétique qui nous relie tous. Donc si je vais bien, mon voisin ira bien. Et cela en psychologie également mais nul besoin d’avoir fait des études pour s’en rendre compte. Quand je souris, mon voisin a également envie de sourire. Quand je fais la grimace à un bébé, il va presque se mettre à pleurer. Il est important d’être son propre exemple, et en étant cet exemple de montrer la voie à ceux dans le besoin.

En faisant confiance à ce projet, vous participerez activement au changement qui s’opère dans le monde. Un changement nécessaire au développement de tous.

Si tu es intéressé par ce projet, je t’invite à cliquer sur l’image ci-dessous ou simplement sur ce lien :

https://globedreamers.com/crowdfunding/voyage/long-metrage-sur-la-sensibilisation-de-la-consommation-de-masse

vue arbre et rivière

Personne n’est censé marcher seul sur le chemin de la vie. Alors marchons ensemble vers un avenir encore plus lumineux. 

Merci d’avoir lu le projet dans sa totalité.

N’hésite pas à me contacter si tu as la moindre question.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *